Test du DJI Ronin M sur le GH4
La stabilisation est un problème connu de tous les cinéastes. Mais si les grosses équipes de tournage réussissent à trouver des solutions, ce n'est pas aussi simple pour ceux qui, comme beaucoup d'entre nous, tournent seuls.
Stabiliser ses plans est pourtant une chose primordiale afin d'avoir des rushs "propres" ou tout simplement exploitables. En effet, rien de pire que de faire de belles images et que se rendre compte, au dérushage, qu'elles sont bonnes à jeter car ça tremble à tout va et que cela n'est donc pas montable dans une vidéo. Le casse-tête de la stabilisation pour un vidéaste seul (ou en équipe très réduite) réside dans le fait qu'il faudra trouver une solution légère et pas trop coûteuse.
La première option pour laquelle on a tendance à penser/opter c'est d'investir dans des objectifs stabilisés. Cependant, les modèles proposant cette option sont assez limités en nombre, et le budget est élevé. De plus, le choix d'un objectif est, à la base, déjà difficile car les critères sont déjà nombreux : Type de monture, Budget, Marque, Focale, et Ouverture...et cela devient donc un vrai calvaire si on doit rajouter à cela la stabilisation Les optiques regroupant tous ces critères sont rares et très chères donc il faut se rendre à l'évidence : un stabilisateur est indispensable...
L'avantage d'investir dans cet accessoire est qu'il vous permettra d'utiliser tous vos objectifs, sans plus vous soucier s'ils sont stabilisés ou non, et idem pour vos futurs achats. En gros, la vie de vidéaste devient plus simple.
 
Les "steadycam" classiques étaient, jusqu'alors, une bonne solution (malgré les difficultés de réglage) mais, avec l'arrivée de l'éléctronique, il y a désormais bien mieux. En effet, les Gyro-Stabilisateurs, également appelés "Brushless-Gimbal" ont fait leur apparition et ces derniers proposent d'excellentes performances dans toutes les positions, pour un tarif (désormais) relativement accessible. Je dis "désormais" car le premier modèle du marché, le MOVI M10, sorti il y a quelques années, coutait dans les 15000€ ! Ce n'est plus le cas désormais car le prix a été divisé par 10...
Mais l'évolution de ces nouveaux joujous modernes est incéssante et on peut maintenant parler de révolution et d'objet abouti avec les modèles proposant l'auto-calibration. En effet, quasiment plus de réglage éléctronique à faire, tout se fait tout seul, en un clic, et il n'y a plus qu'à aller shooter ! Top.
 
Quelques explications techniques pour vous aider :
- Gimbal = Accessoire permettant de garder la caméra à niveau et sans vibration grâce à un pivotement multi-axes
- Brushless = Les Gimbals utilisent des moteurs éléctriques issus de la technologie des nacelles de drône, et qui ne contiennent aucun collecteur tournant et donc "sans balai" (Brushless)
- 3 Axes = Le gimbal stabilise la caméra sur 3 axes, appelés Pitch, Roll, et Yaw :
 
Au milieu des nombreux modèles de Brushless Gimbals qui arrivent en nombre depuis plus de deux ans sur le marché, une marque ne cesse de frapper fort : DJI
Avec leur marketing à la Apple, ils savent donner envie mais, surtout, leurs produits sont innovants et proposés à des prix abordablesC'est encore le cas ici avec le DJI RONIN-M, qui n'est autre qu'une version light et moins coûteuse du DJI RONIN dédié, lui, aux grosses caméras. Le DJI RONIN-M est donc plutôt destiné aux caméras plus compactes, comme les BlackMagic, Reflexs en tous genres, et bien sûr, notre GH4 préféré.
 
Ce stabilisateur a la particularité d'avoir la fameuse Auto-calibration mais, pas seulement, car il propose aussi un mode Briefcase pour le tenir verticalement. Ce mode est destiné (entre autres) à passer plus facilement les endoits étroits (comme des portes) pendant votre shoot : 
 
De plus, un mode Upright est également disponible pour vous permettre de filmer avec la caméra au niveau des yeux et également réduire la fatigue du porté (mais il vous faudra cependant "inverser" le haut/bas de votre vidéo en post-production) :
 
Le gros plus de ce Gimbal c'est donc son côté moderne car il propose de nombreux réglages mais, surtout, qui sont paramétrables directement via votre smartphone, ce qui est très pratique. En effet, les autres modèles de Gimbals que je connais (je possède le CAME7800) se règlent via l'ordinateur et une interface est assez complexe. DJI a donc surtout innové à ce niveau là.
Mais ce n'est pas tout pour les avantages car le RONIN-M est livré avec plusieurs accessoires utiles (voire indispensables) comme la Télécommande et surtout le Stand pour le poser. On peut le fixer sur une grue et le piloter à distance. Pour finir, il offre même une alimentation pour accessoires avec : une prise D-tap/P-tap (12v), une prise USB mais aussi un connecteur DJI Lightbridge destiné au retour vidéo sans fil. 
Bref, avec tout ça, on se dit que le prix de ce RONIN-M est quand-même justifié.
 
 
 
1) ASSEMBLAGE et EQUILIBRAGE
 
Le RONIN-M est arrivé dans une valise rigide (Flycase) proposée par Lovinpix (qui ont eu la gentillesse de me prêter ce produit pour ce test). Cette malle offre visiblement une solidité à toute épreuve et vous permettra de transporter votre Gimbal partout (même dans la soute d'un avion) sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Bien sûr, cela augmente son prix de départ mais n'oubliez pas que sans cela (croyez-en mon expérience), il vous sera très difficile, voire impossible de le transporter sans risquer de l'abîmer...
L'avantage est que tout est bien calé dans la mousse préformée (chaque chose à sa place) donc bien moins de risques de casse, d'usure ou de perte de pièces. 
Voici la description de la valise :
 
- Etanche, robuste et éligible en bagage à main
- Rangement spécialement optimisée pour le Ronin-M
- Cadenassable 2 points
- Moussage usiné de polyéthylène réticulé haute densité

Le RONIN-M est livré complet, prêt à shooter mais, surtout, avec plusieurs accessoires, dont notamment l'indispensable "stand" pour pouvoir le poser (en option sur d'autres marques, comme "CAME-TV" par exemple).
 
Le pack se compose donc des choses suivantes (vues ici dans la valise LOVINPIX) :
- Le STABILISATEUR (en plusieurs morceaux)
 
 
- La TELECOMMANDE qui vous permet de piloter à distance ou bien de confier cette tâche à un opérateur dédié (afin de ne vous concentrer que sur vos mouvements)
- Le STAND pour poser le Gimbal
- Une BATTERIE et son CHARGEUR
- Un câble USB (pour les mises à jour) 
- Un SAC contenant quelques Clefs Allen + Différentes Vis (selon caméras) + des Rods pour installer un Follow Focus 
 
 
L'assemblage du RONIN-M se fait rapidement (5mn) car il suffit de suivre ces quelques étapes simples :
 
- Dépliage du Stand (support)
- Montage des 2 Bras supérieurs du Gimbal sur la poignée principale (on emboite et on visse d'1/4 de tour)
- Montage des Poignées sur les bras (avec l'orientation que l'on souhaite)
- Assemblage de la cage stabilisée avec la partie supérieure (système 1 clic puis on visse)
- Mise en place de la batterie et serrage des deux vis latérales
 
 
Il ne reste plus qu'à installer la Plaque Rapide sous la caméra (à l'aide de l'une des vis fournies) puis on place la caméra sur le RONIN-M avant de se lancer dans l'équilibrage mécanique. Et que ce soit clair, cette étape est très importante.
 
Il est donc primordial de bien soigner ce que l'on fait et de réfléchir pour essayer de comprendre les mouvements et corrections, et ce, afin d'avoir une caméra parfaitement équilibrée...Sinon, comprenez bien que vous ne tirerez jamais pleinement partie de votre Gimbal (et c'est d'ailleurs valable pour tous les modèles de Gimbal).
 
Gardez en tête que votre équilibrage ne sera bon QUE lorsque la caméra ne bougera plus après l'avoir mise dans n'importe quelle positionEn gros, si vous la pointez vers le plafond et que vous la lâchez, elle doit rester dans cette position et donc ne surtout pas retomber "vers l'avant" ou "vers l'arrière". Et idem pour la rotation, etc....Sinon c'est que les masses de votre boitier sont mal réparties et vos moteurs "forceront" (et chaufferont) donc pour compenser ce déséquilibre.
 
Soyez patients car, une fois que votre équilibrage sera fait, il ne sera presque plus jamais nécessaire d'y toucher, et même lorsque vous changez d'objectif. En effet, dans ce cas, on touchera simplement le réglage facile "avant-arrière" de la caméra et ce dernier se fait en 10 secondes grâce à la plaque rapide (on desserre le réglage > on avance/recule la caméra jusqu'à ce qu'elle soit stable > on resserre).
 
ATTENTION : Avant de commencer votre équilibrage, pensez-bien à équiper votre caméra avec tous les accessoires que vous utiliserez pendant le tournage, c'est à dire : Batterie, Carte mémoire, et même...Filtre-ND !
Eh oui, c'est logique, un simple ajout de filtre sous-entend du poids supplémentaire et nécessitera donc un ajustement du balancier ("avant-arrière" seulement...heureusement). Et si vous ne mettez pas de filtre, pensez par exemple à retirer le bouchon de l'objectif avant équilibrage !
 
En tous cas, DJI a eu la bonne idée de faire une VIDEO TUTO pour vous expliquer clairement comment ASSEMBLER et EQUILIBRER votre RONIN-M :
 
 
Voici également une 2e Vidéo, en Français, qui explique également très bien l'EQUILIBRAGE (il s'agit du "RONIN" mais c'est la même chose qu'avec le "M") :
Je le répète : prenez votre temps et soyez patients car équilibrer un stabilisateur est difficile la première fois car on ne comprend pas tout ce qu'on fait. Cependant, ensuite, ça vient. En effet, votre premier équilibrage peut prendre jusqu'à une heure ou deux (si on aime faire les choses proprement) mais, ne vous inquiétez pas car les prochaines fois seront très rapides. Comme je l'ai dit, une fois que vous aurez trouvé votre équilibrage vous n'aurez plus besoin de toucher aux réglages les fois suivantes (sauf si vous changez de caméra), à part simplement le réglage (très rapide) "avant-arrière" puisque vous démontez/remontez tout de même la caméra pour le transport.
 
 
2) REGLAGE DE L'ELECTRONIQUE VIA L'APPLICATION DJI
 
C'est ici que l'on comprend pourquoi le RONIN-M fait partie des meilleurs stabilisateurs du marché car, une fois équilibré mécaniquement, le réglage éléctronique se fera tout seul, grâce à l'Autocalibration. Vous aurez simplement besoin d'un Smartphone et de l'application "DJI ASSISTANT" (disponible sur Apple Store si vous avez un Iphone et sur Play Store si vous êtes sous Android).
Une fois l'Application installée, activez simplement votre BLUETOOTH, puis ouvrez-la et suivez les étapes pour définir un mot de passe pour le RONIN-M. Une fois tous ces réglages effectués, votre smartphone sera alors connecté à votre Gimbal et vous pourrez ainsi régler tous les paramètres éléctroniques.
Je vous conseille de passer un peu de temps sur l'application afin de bien la connaître et la maîtriser au mieux car c'est la clef pour obtenir de bons résultats, vu que les possibilités sont assez nombreuses.
 
Pour vous aider, voici un bref résumé des réglages de bases à effectuer :
 
- Allez dans l'onglet "GIMBAL" puis "WIZARD" afin de découvrir le fameux bouton "AUTO TUNE STABILITY" (Calibrate). Vérifiez que votre RONIN-M est bien stable et libre de mouvement sur votre stand puis cliquez sur ce bouton, et il s'occupera de tout ! Cela ne dure que quelques secondes et votre stabilisateur sera désormais prêt à shooter.
 
 
 
- Allez ensuite dans l'onglet MORE et activez/désactivez les options suivantes (vous pourrez ensuite les modifier à votre convenance et surtout selon votre utilisation) :
 
 
Quelques explications :
  • BRIEFCASE MODE : Possibilité d'utiliser le RONIN-M en le tenant à la verticale par une seule poignée.
  • MOTOR KILL : Cette option vous permet de désactiver vos moteurs et laisser libre la caméra, pour monter par exemple un filtre ou mettre/retirer votre carte mémoire, ou encore, pour regarder vos rushs sur la caméra. Vraiment pratique. 
  • ROLL CONTROL : Active/Désactive la possibilité de contrôler le mouvement Roll via la télécommande.
  • INTERNAL RECEIVER : Active/Désactive la récéption pour la télécommande (pour préserver l'autonomie, désactivez-le si vous ne vous en servez pas).
  • SILENT MODE : Mode silencieux très utile si vous avez besoin du son de votre prise vidéo. Attention à ne pas non plus le laisser par défaut car DJI indique (et c'est logique) que les corrections seront moins puissantes qu'en mode normal.  
  • CALIBRATE CENTER : A utiliser si vous constatez que votre caméra dévie un peu du point central (= ne pointe pas "droit devant vous").
  • CALIBRATE SYSTEM : Re-calibration des différents capteurs. Cliquez sur ce bouton lorsque vous trouvez que votre Gimbal commence à faire des mouvements "illogiques". A mon avis, il est bon de le faire de temps en temps et notamment après chaque transport, mais surtout à la première utilisation. 
  • RESTORE DEFAULT SETTINGS : Revenir aux réglages d'usine (faites-le si vous êtes perdus dans vos réglages).
 

Voici une autre Vidéo du Net pour vous aider sur l'Application et les réglages de départ :

 
 
3) ESSAIS ET IMPRESSIONS
 
Après avoir fait mon calibrage tout-auto, j'ai effectué quelques shoots et les résultats ont été bons mais j'ai tout de même constaté un manque de stabilité sur les mouvements du "Tilt/Pitch Axis " (axe haut/bas de la caméra). J'ai donc cherché à affiner les réglages des moteurs en augmentant manuellement la puissance (réglage STIFFNESS). A priori, le souci réside dans le fait que le GH4 est une petite caméra (surtout lorsqu'il est équipé de mon SLR 12mm) et que, du coup, l'équilibrage mécanique parfait est dur à obtenir vu que les masses sont faibles. En effet, un 5DMK2 par exemple, plus gros et plus long, sera plus facile à équilibrer sur un Gimbal car les masses sont plus importantes/étendues et on voit donc tout de suite lorsque le balancier est bon (ou pas).
J'ai donc cherché pas mal de tutos concernant les réglages à mettre pour un GH4 et j'ai pu lire/entendre un peu de tout concernant les valeurs à appliquer ("mettez le plus bas possible" vs "mettez le maxi").
Cependant, j'ai finalement trouvé une vidéo qui explique (à mon avis) logiquement comment régler au mieux la force des moteurs. Le secret réside dans le fait d'appliquer la puissance maxi pour chaque moteur, et ce, jusqu'à la limite, qui est le tremblement du Gimbal (et qui signifie "trop de puissance appliquée"). Pour cela, il suffit de monter la valeur de la puissance par cran de 10 (ex : de 20 à 30 puis 40, etc) sur chaque axe/moteur jusqu'à constater un tremblement puis, de les redescendre alors un peu jusqu'à ce que les tremblements disparaissentLa bonne astuce donnée par cette vidéo est le fait d'appuyer un peu avec son doigt sur la caméra après chaque modif, afin de voir si les tremblements se déclenchent. Si pas de tremblement, on met alors +10, etc, et on s'arrête lorsqu'ils apparaissent puis on revient alors en arrière de quelques unités.
Une fois ces nouveaux réglages faits, je suis retourné shooter et le résultat était très bon.
 
Voici la vidéo tuto, qui n'est pas très bien filmée mais fort utile :
 
Pour info, voici les réglages STIFFNESS (puissance moteur) que j'ai finalement mis avec le GH4 équipé du 12mm SLR :
 
 
Je dois dire que j'ai vraiment apprécié la qualité du mode "suivi des mouvements" (Follow mode) du RONIN-M. Ce mode est disponible sur la plupart des Gimbals et permet à la caméra de suivre vos mouvements (latéraux et verticaux) avec, en plus, un réglage précis de début de course ainsi que sa vitesse. Il est évidemment débrayable et paramètrable mais, pour avoir déjà testé ce mode sur d'autres Gimbals (notamment avec mon CAME-7800), je trouve vraiment que celui du RONIN-M est "au dessus". 
Voici justement les réglages que j'ai mis en Vitesse de suivi (Speed) et Course morte (Deadband) :
 
 
Vous avez la possibilité de visualiser/contrôler en temps rééldans l'onglet VIEWER, les valeurs de Puissances et Angles pour chaque moteur, sous forme de chiffres et même de graphiques.
Sachez que si vous réussissez à maîtriser ces informations, vous comprendrez comment régler votre Gimbal à la perfection :
 
 
 
Voici une vidéo avec quelques rushs que je suis allé shooter une fois mes derniers réglages effectués (aucune stabilisation appliquée en post-prod). Pour info j'ai utilisé le fameux V-LOG pour la faire ("rec" interne) :

J'ai également eu la chance d'aller rapidement shooter une chorégraphie de danse et c'était donc une autre bonne occasion pour tester ce RONIN-M (aucune stabilisation appliquée en post-prod) :  

Conseils : 
 
- N'oubliez pas de prendre votre temps pour parfaitement équilibrer et définir vos valeurs car, en y passant un peu de temps, on obtient vraiment d'excellents résultats
 
- Les mouvements de "marché" se verront toujours un peu, et quelque soit le modèle de Gimbal utilisé. Il est donc important d'apprendre à marcher "à la ninja" (on plie un peu les jambes pour atténuer les mouvements brusques) afin d'obtenir des images parfaitement fluides
 
- Il est préférable, à terme, d'ajouter un écran à hauteur des yeux car cela limite la fatigue liée au regard déporté mais aussi les erreurs de cadrage (c'est valable pour tous les Gimbals). Si vous hésitez sur le modèle d'écran, vous pouvez consulter mon article d'accessoires ici. En tous cas, pour pouvoir en monter un, il vous faudra ce Clamp (ou en faire un "maison") :
 
 
Et si vous souhaitez monter votre smartphone en tant qu'écran, il existe aussi cet accessoire :
 
 
- Pour contrôler l'orientation de votre caméra avec encore plus de précision et de facilité, ajoutez l'option "Thumb Controller" (joystick au pouce) car je l'ai sur mon CAME-7800 et c'est vraiment top :
 
 
4) CONCLUSION
 
Ce que j'ai aimé :
- Stabilité/Efficacité globale
- Aspect facile (montage, stand) et rapidement prêt à shooter
- Livré avec tout ce qu'il faut, et même plus
- Démontage/Remontage facile et rapide
- Pouvoir tout régler et corriger en temps réél (sur le terrain si nécessaire) grâce à l'application très bien faite
- Autonomie au top (annoncée pour 6h et on ne doit pas être loin) avec témoins indicateurs sur la batterie  
- Bon rapport qualité/prix
 
Ce que j'ai moins aimé :
- Parfois la fonction "Motor-Kill" ne réactive pas les moteurs et il faut redémarrer le RONIN-M
- Il m'a été nécéssaire de reserrer deux fois la fixation (1/4 de tour) de l'un des bras car il montrait un peu de jeu
- Quelques soucis rencontrés avec l'appairage de la télécommande que j'ai dû refaire le 2e jour
 
 
Ce DJI Ronin-M est donc un très bon stabilisateur, livré avec tout ce dont vous avez besoin. J'ai vraiment apprecié l'auto-calibration et surtout la possibilité de faire tous les réglages via l'application. L'autonomie est également excellente et ce n'est pas un détail car vous gagnerez en sérénité (on a déjà assez de batteries à gérer). Le mode de suivi est top, et il est possible de faire des panoramiques dignes d'un trépied, mais avec bien plus de liberté. 
A ce prix, tout cela en fait donc l'un des musts du marché, et ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'on le voit sur la plupart des petites/moyennes prods
Mais la concurrence est rude, et face à la multitude de marques/modèles que propose le marché, le plus dur reste donc de faire son choix. Il est effectivement difficile de s'y retrouver et il peut être intéressant de lister les critères importants (ainsi que vos contraintes) pour vous aider à y voir plus clair :
 
- Votre budget (la base)
- L'encombrement (voyage ou tournages standards) 
- Les performances souhaitées et votre exigence vis-à-vis de la fiabilité (tests + retours d'utilisateurs)
- L'autonomie (si vous saviez à quel point c'est important)
 
Quoi qu'il en soit, si vous avez le budget de 1500€ et si vous n'avez pas de contraintes au niveau encombrement (en gros, si vous ne voulez pas un "mini Gimbal" pour l'emporter partout en voyage avec votre copine), alors ce DJI RONIN-M est un excellent choix.
Et surtout, si vous trouvez le prix élevé, n'oubliez pas le montant d'un bon objectif stabilisé et la liberté de choix que vous apportera un stabilisateur à ce niveau-là.
 
 
Le RONIN-M est disponible chez LOVINPIX :
 
 
Voici pour la valise, disponible à l'unité :
 
 
 
Si vous souhaitez une batterie supplémentaire, voici le modèle :
 
 
 
 
N'hésitez pas à LIKER ou PARTAGER cet article !
(boutons juste en dessous)
 
****************************************************
  • Si vous appréciez ce Blog GH4 vous pouvez faire un don (du montant de votre choix) grâce au bouton ci-dessous afin de soutenir mon travail. Merci :)

 

  • N'oubliez pas de vous abonner au Blog en indiquant votre mail dans la rubrique menu "S'ABONNER" (en haut de la page) afin d'être prévenu pour les nouveaux articles !
  • N'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook "Panasonic GH4 France" que j'ai créé pour avoir une vraie communauté d'entraide et d'infos sur le GH4. Vous pourrez y trouver la plupart des réponses à vos questions :

https://www.facebook.com/groups/897874740239247

*********************************

 
Retour à l'accueil